[Féminisme ?] Les filles, nos poitrines.

Aller en bas

[Féminisme ?] Les filles, nos poitrines.

Message par Sido le Dim 18 Mar - 18:21

Salut les filles, et salut les mecs aussi bien sûr Wink

J'ai récemment vu un documentaire sur les femmes aux fortes poitrines. Des témoignages, des histoires, des informations. Un documentaire qui raconte avec humour ce qu'on peut vivre (très souvent mal) quand on a de gros seins. J'ai eu envie d'en parler avec vous, filles et garçons du forum, s'il y a parmi vous des jeunes filles qui vivent comme moi, ce qui est à la fois un avantage et un handicap.

J'ai extrait pour vous une citation issue de ce film qui résume assez bien ma vie au quotidien : "Les hommes semblent avoir un permis pour m'attaquer verbalement parce que j'ai une forte poitrine".

Si le visionnage de ce documentaire vous intéresse, je vous dirige sur Redlist.be où vous le trouverez sous le nom de "Fortes poitrines : vivre avec du monde au balcon". Je ne vous met pas de lien pour des raisons légales Razz Mais si vous avez du mal à le trouver, je vous le donne en MP, y'a qu'à demander.

Bien entendu, quelle que soit la taille de vos seins, ils agissent sur votre entourage de manière non désirée, voire indésirable. Vous pouvez en parler ici Wink Et même si vous êtes un garçon ! Je rappelle que e féminisme concerne les femmes comme les hommes.

Je ne vous en dit pas plus pour le moment, j'attend vos réponses avant de parler de tout cela parce que j'ai du mal à discuter à vide Razz

_________________


avatar
Sido
Souveraine

Messages : 385
Date d'inscription : 23/11/2011
Localisation : Le Blasterstein

http://octopusvulgaris.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Féminisme ?] Les filles, nos poitrines.

Message par Malou le Dim 18 Mar - 18:45

Moi ! Sido, je te comprend, j'ai une poitrine assez imposante et c'est pas facile tous les jours, d'autant plus quand les gens s'imaginent que tes yeux se trouve plus bas que ton nez ><
avatar
Malou

Messages : 562
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 24
Localisation : la bibliothèque de la PinkSide

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Féminisme ?] Les filles, nos poitrines.

Message par Sido le Dim 18 Mar - 21:20

En effet, il y a des regards qui gênent. Et qui salissent, parfois.
Comme je l'ai entendu dans le reportage, et je suis d'accord avec cet avis ; la poitrine des femmes représente la vie, l'amour, la nourriture. C'est le premier plaisir de la vie du nourrisson. Ainsi, les hommes sont naturellement attirés par les poitrines volumineuses (après chacun ses préférences en terme d'esthétisme, mais de façon animale, les hommes sont ainsi faits, comme les femmes sont plus facilement attirées par les hommes aux larges épaules). De ce fait, une femme à la poitrine volumineuse a un certain pouvoir sur les hommes. Ce qu'instinctivement ils ne peuvent supporter et tente de nous l'enlever. Par un sifflement, une remarque dégradante ou des attouchements indésirés. Bien entendu, il ne s'agit pas de tout les hommes ; premièrement un homme gay ne sera pas sexuellement attiré par les femmes tout court, deuxièmement certains hommes respectueux des femmes n'auront pas cette attitude et se contenteront d'intérioriser leur attirance avec pudeur.

Pour beaucoup d'hommes, une femme aux gros seins est une pute, une chaudasse, une fille facile... Mais on ne choisit pas son physique, et par là même on ne doit pas être obligée de cacher sa poitrine. Un décolleté est vu comme une invitation. Personnellement les cols de Tshirt et les cols roulés m'étouffent. Je ne supporte pas d'avoir les seins compressés dans un pull au col haut. Boutonner une chemise jusqu'au col, même si elle est à ma taille, écarte les boutons et les fait parfois sauter. Trouver un soutien-gorge ajusté est toujours une épreuve, surtout pour le porte-monnaie. Ma poitrine est un atout de séduction, oui, mais uniquement pour mon compagnon. Je ne cherche pas à la montrer, mais quand on a de gros seins, on n'a pas le choix. Ça se voit. Alors on supporte dans la rue les coups de klaxon, les remarques obscènes, les gens qui se collent dans le métro et toutes ces choses qui nous salissent un peu plus chaque jour.

Mais ça fait partie de mon identité aussi. On dit de moi : "mais si, tu sais, Sido : Des longs cheveux, grande, des gros seins." Very Happy c'est ce que les gens voient de moi. et je l'accepte. Je sais pas si c'est aussi dur pour vous.

_________________


avatar
Sido
Souveraine

Messages : 385
Date d'inscription : 23/11/2011
Localisation : Le Blasterstein

http://octopusvulgaris.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Féminisme ?] Les filles, nos poitrines.

Message par Malou le Lun 19 Mar - 10:07

Que cela représente tout ça je suis d'accord, d'ailleurs une étude bien plus ancienne prétendait que les hommes choisissent souvent les femmes avec de gros seins lorsqu'ils se sentent aptes à procréer.
Les enfants aiment beaucoup s'y réfugier aussi, quand ils ont du chagrin et qu'ils veulent un câlin (même les petites filles je veux dire) parce que ça représente leur condition de bébé ^^

Par contre, les regards/expressions/sifflement m' insupportent au plus au point ! c'est horrible de ne pas pouvoir se balader sans se faire reluquer (et uniquement à ce niveau là bien sûr, ils ne regardent pas la coiffure...) j'ai eu le cas d'un garçon qui a fait exprès de se casser la figure devant moi pour atterrir entre mes seins. Je n'ai absolument pas apprécier...

sinon astuce : un col rond les montre un peu moins tout en les mettant en valeur et suivant qu'il est porter bas ou pas, c'est très sage ou très très sexy ^.^
avatar
Malou

Messages : 562
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 24
Localisation : la bibliothèque de la PinkSide

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Féminisme ?] Les filles, nos poitrines.

Message par Ange le Jeu 12 Avr - 18:42



    Ah, moi qui ne souhaitais jamais parler de ça à mon entourage... J'ai comme vous les filles une assez forte poitrine, et contrairement aux commentaires que j'ai l'habitude d'entendre du style "t'as de la chance, les mecs doivent tous être à tes pieds" ( le genre de commentaire qui me répugne, soit dit en passant ), je suis vraiment mal à l'aise, c'est un gêne pour moi. Je ne porte même plus de décolleté, je me sens terriblement mal à l'aise avec, même si je trouve que ça fait bien plus féminin qu'un t-shirt au col qui monte assez haut. Dès la 4ème déjà on me demandait souvent pourquoi je n'en mettais pas, ça mettrait en avant ma forte poitrine, etc... On a déjà plusieurs fois essayé de me dégrafer mon soutien-gorge à l'école, "pour rire." Ce qui m'énerve également, c'est quand je fais du sport. Je pense qu'il n'est pas difficile de s'imaginer une fille à forte poitrine courir... j'ai à chaque séance de sport au lycée des remarques sur mes seins. Alors quand on fait l'addition de ça, plus ça, plus ça, plus ça, forcément, ça devient comme un fardeau. Et concernant les soutien-gorges, pareil que pour Sido, je galère énormément pour en trouver à ma taille. Ou alors les maillots de bain. Je suis obligée d'en racheter tous les ans car entre temps j'ai pris plus de poitrine, et perdu un peu du bas, donc il y a toujours un énorme déséquilibre... pas top pour le porte-monnaie, en effet.

    Cependant, chose curieuse, j'adore les femmes aux fortes poitrines ( il n'y a aucune mauvaise intention dans ce que je dis-là, hein ), j'adore les fortes courbes de toute manière, et quand je dessine des femmes, elles ont souvent des poitrines énormes. Par contre sur moi, je trouve ça moche, très très très gênant...

avatar
Ange

Messages : 77
Date d'inscription : 27/11/2011
Age : 22
Localisation : Poudlard.

http://madamemickey.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Féminisme ?] Les filles, nos poitrines.

Message par Kinshii le Mar 19 Juin - 19:41

Ben, comme aucun mec n'a posté ici, je voulais y remédier.

Mais je regarde pas, vous pouvez continuer.

Kinshii

Messages : 18
Date d'inscription : 27/11/2011
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Féminisme ?] Les filles, nos poitrines.

Message par Arthur le Mar 19 Juin - 20:02

ROYAL UNITY OF MODERATION - Arthur, Souverain : Haha ! Bon faut pas rigoler non plus Kinshii ! Message utile pour la parité mais ne fait pas spécialement avancer le débat. Et comme poster ici, ça rapporte plus (à condition d'apporter quelque chose au débat), soit 3 NdO, je t'en retire deux ;D Comme ça, c'est considéré comme un message normal Wink J'le compte pas comme un avertissement, je suis pas un pédé moi Surprised Ces 2 NdO irons dans les caisses de l’État. Merci de contribuer à notre fortune !

Edit Sido : Quel fieffé bâtard tu fais.

_________________


Super Pédé, Super Pédé. Il peut fourrer d'aut' pédés. Est-ce qu'il faiiiiiiiiiiit des bébés ? Bien-sûr que non, c'est un pédé !
PREND GAAAAAAAARDE SUPER PEDE EST LAAAAAA !


avatar
Arthur

Messages : 1220
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 23
Localisation : Au Palais Royal

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Féminisme ?] Les filles, nos poitrines.

Message par Kinshii le Mer 20 Juin - 0:09

Comment ça je n’apporte rien au débat ?
Mais détrompez-vous souverain fielleux, non content d’apporter au sujet un angle nouveau, joke inside mon message lui redonne l’espoir d’un second souffle.

Mon message, ô combien ignominieusement calomnié (la vache, c’est dur à dire !) souligne avec pertinence le fait que ce topic ressemble à un vestiaire de filles, où les mecs n’osent pas entrer puisqu’ils savent ce qui va se passer s’ils ouvrent cette porte.

Je crois que je t’en veux de m’avoir poussé à justifier mon message. Je le trouvais amusant. En partie parce qu’il était relativement improbable (Sido comprendra). Alors que maintenant, c’est devenu juste triste.

Triste parce que beaucoup de filles accordent trop de crédit à la perception que les gens ont d’elles, et que si c’est à ce point difficile pour elles d’en faire abstraction, c’est en premier lieu à cause des mecs.

Alors soit on possède une soupape que vous pouvez appeler estime de soi, amour-propre, fierté, orgueil, égocentrisme, narcissisme, indifférence, mépris, qui nous permet d’ignorer la pression sociale (ou du moins, de l’endurer), soit on se laisse dicter son apparence ainsi que sa façon de penser par les industries de l’image – qu’il s’agisse de stupides publicités ou d’images à caractère pornographique.
Il est quand même aberrant de penser qu’une femme que l’on voit dans une pub, sont en réalité plusieurs.
Non, il n’y a pas d’erreur de syntaxe dans ma phrase.

C’est juste que les photographes sont des disciples du docteur Frankenstein, et ils découpent leurs mannequins pour atteindre un « idéal de beauté » complètement bidon. Vous me direz certainement que les égéries des marques de parfums sont belles. Bon, d’abord je trouve que « jolies » conviendrait mieux, car la beauté intègre pour moi des notions qui dépassent l’apparence physique, mais c’est une autre question. Ensuite, ces femmes n’existent pas. Ou plutôt, elles n’existent que sur le papier, sous un certain angle, avec l’aide d’un éclairage optimal, d’un maquillage parfait, d’un régime alimentaire peu recommandable, et d’un amour propre inexistant, puisqu’en plus de vendre leur corps comme un morceau de viande, elles le vendent en pièces détachées.
Il existe en effet des mannequins de mains, de jambes, etc. qui ne sont utilisées que pour des plans rapprochés, montrant la partie de leur anatomie jugée « belle ».

Il est possible qu’au fond de moi je les méprise. C’est une question trop difficile pour cette heure avancée. Ce qui est sûr, c’est que je ne conçois pas de diviser le corps de l’esprit. Alors à moins de réussir à faire transparaître l’âme d’une personne sur une photo (ce qui est plutôt difficile, bien que certes pas impossible) une affiche de pub ne peut être que vulgaire (c’est bien connu, je suis dénué de toute finesse, et ne tient donc aucun compte d’une éventuelle dimension artistique).

Alors que les modèles de beauté évoluent, je veux bien. C’est flagrant quand on regarde les représentations de la déesse Vénus, censée incarner la beauté, au fil des époques. Les artistes n’avaient manifestement pas la même vision de la beauté à la renaissance que dans l’antiquité, et c’est normal, les temps changent (et se répètent). Je n’ai rien contre le fait de chercher à représenter la beauté. Non, ce qui me gêne, c’est que l’on tente de la matérialiser par un patchwork humain, pour ensuite l’imposer aux foules.

Je sais ce que vous allez me dire. Et vous avez raison, la taille de mes seins n’est pas une réelle préoccupation pour moi. M’enfin, soit je parle ici en tant que représentant de la gent masculine, ce dont – sans toutefois me sentir responsable – je ne tire aucune fierté, soit en tant que personne sujette à la dictature de l’image établie par la société.

Autant vous dire que je préfère la deuxième option, parce que maintenant que j’ai évoqué le conditionnement des individus, force est de constatés que les garçons, dans leur écœurante majorité, sont trop cons. Bon c’est pas tout à fait vrai. Mais ce sont les aspects les plus déplaisants de notre « mentalité collective » qui sont les plus flagrants.

Je vous laisse le soin de piétiner le genre avec entrain, ça ne me dérange pas vraiment, étant donné que je ne me suis jamais identifié à la masse, ou reconnu dans les « valeurs » que s’attribuent en règle générale les mecs.

Voilà, on pourrait difficilement être plus haut dans les préjugés, et les généralisations, mais comme je doute qu’un macho de base vienne argumenter ici, je n’aurais pas l’occasion de confronter avec qui que ce soit ma vision des choses. Rien ne viendra donc ajuster mes idées préconçues, et étant donné que réussir à enchainer mes propos de façon presque cohérente relève de l’exploit au regard de l’heure indécente que mon réveil a l’audace d’afficher, je m’en vais me coucher.


Mais pas sans avoir une dernière fois maudit ce souverain, et mon irrépressible pulsion rédactionnelle.


Je ne réclamerais pas les deux piécettes que l'on m'a insidieusement dérobé, mais j'aimerais juste mettre un point au clair. Je poste pas pour l'argent. Éventuellement pour embêter Sido, pourrir un topic, donner mon avis (de temps à autre), ou faire preuve d'esprit de contradiction (la plupart du temps), mais ni pour l'argent, ni pour le compteur de messages. Je voulais mettre un smiley ici, mais ils sont pas beaux ^^

Note d'Arthur, Souverain : Oui je sais Wink Tékaté avec ça Razz C'est juste que la section donne plus de pognon à ceux qui postent parce qu'ils sont censés développer leurs argumentaires tout ça tout ça et apporter un truc en plus au débat. Mais toute façon, tu sais très bien que je suis avide d'argent +_+

Kinshii

Messages : 18
Date d'inscription : 27/11/2011
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Féminisme ?] Les filles, nos poitrines.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum